Après plusieurs jours de pluie dans la région, le soleil était annoncé et nous en avons profité pour une belle et rare sortie de trailrunning en couple. Nous sortions d’une période de fatigue intense, virus, entrée dans l’hiver, jobs, et pourtant, nous avons retrouvé rapidement de belles sensations sur le même terrain de jeu que le 14 octobre dernier. Cette fois-ci, pas d’erreur, nous trouvions la direction de l’oppidum pour très vite entamer la montée par le chemin de crête. La sente montait tranquillement et révélait un paysage de savane plus que de garrigue, mêlant les senteurs de cade et de thym. La montée était rapide, plus rapide que je ne l’imaginais et nous permettait de profiter brièvement de la vue sur les Cévennes et la ville d’Aubenas. Nous faisions le choix de descendre par le même chemin pour profiter de nouveau de la vue, avant de croiser les premiers promeneurs dans les ruines de l’oppidum.

L’Ardèche et la plaine

Vers les Cévennes

Contemplation