7h50, nous n’étions pas monté depuis longtemps à l’oppidum de Jastres. Le temps est légèrement couvert et la température agréable. La course est belle, le soleil se lève à peine. Juste le temps de se tromper et de partir en direction du sud. Nous nous retrouvons très vite dans les faubourgs industriels de Lavilledieu, petite cité proche d’Aubenas. Demi-tour, et très vite nous trouvons la direction de l’ouest et du camp de César.

Quelques hectomètres et notre parcours nous amène sur la droite, plein ouest. La pente devient rude, trop rude, main sur les genoux pour les derniers mètres, avant de reprendre notre rythme de respiration. Le temps se couvre et nous arrivons au sommet pour découvrir le superbe panorama de la vallée de l’Ardèche.

Après une petite pause direction le nord, par la ligne de crête, la piste devient sente, et plonge rapidement vers l’oppidum, la descente est longue et agréable, avec des vues splendides sur les falaises de Jastres, le massif du Coiron ou la montagne ardéchoise. Après quelques ressauts, la sente s’ouvre sur les ruines de l’oppidum, retour vers le parking. Avec la petite erreur de parcours, cela donne une distance de 6,4 km et 128m de dénivelé.

Le Piémont Cévenol

Le camp de César

Aubenas et la plaine de l’Ardèche